Domotique : en route pour la piscine connectée !

Domotique : la piscine connectée

Ces derniers mois, la « maison connectée » était dans tous les esprits. Il faut dire que la domotique, une technologie qui permet de contrôler, d’automatiser et de programmer l’habitat via l’écran, par exemple, d’un smartphone, a fait d’incroyables progrès en peu de temps ! L’univers de la piscine n’est pas en reste, au point que l’on parle déjà de « piscine connectée ». Petite revue des (futures) tendances, que vous pourrez découvrir également lors du salon Piscine Global du 15 au 18 novembre prochains.

Pourquoi une telle technologie ?

Si la domotique est une technologie relativement nouvelle, elle présente déjà de nombreux intérêts. Appliquée au monde de la piscine et du spa, elle permet en effet :

  • De déléguer des corvées répétitives à un système intelligent…
  • … que l’on peut piloter depuis n’importe quel device connecté à Internet — son smartphone, sa tablette, ou tout autre boitier connecté ;
  • De prendre en compte l’environnement de la piscine dans sa globalité, de l’optimiser et de le moduler en fonction des besoins de l’utilisateur.

Au final, la domotique permet un véritable gain de temps et de confort, mais aussi de consommation d’énergie. C’est ce qu’attendent les particuliers et les professionnels d’une piscine moderne !

La domotique… et la qualité de l’eau

Premier élément pouvant être influencé par la domotique : la qualité de l’eau et/ou sa température. Plusieurs technologies existent déjà sur le marché :

  • Asamgo : la startup propose OFI (pour Objet Flottant Intelligent), un capteur qui flotte à la surface de la piscine. Équipé de sondes électrochimiques, il mesure en continu les indicateurs importants de l’eau d’une piscine (Ph, désinfectant, conductivité, température). L’analyse des éléments permet de guider le propriétaire dans l’entretien de son bassin, directement dans une application iOS ou Android téléchargée au préalable.
  • Riiot : dans le même esprit, la startup propose un objet connecté « blue » capable de mesurer la température de l’eau, son pH, sa propreté et son taux de salinité. Elle suggère également des solutions et conseils personnalisés, en éditant un guide en mode step by step.
  • Syclope : l’entreprise propose, à destination des piscines publiques, des centres aquatiques, et parcs zoologiques, l’Alticéo, un analyseur/régulateur « connecté ».

La domotique… et la sécurité

Ensuite, la piscine connectée peut trouver son utilité dans le volet sécurité des besoins des particuliers et des professionnels. Citons, par exemple, No Stress de Poolstar, un objet connecté, conçu pour améliorer la prévention des risques d’immersion et de noyade des enfants. Ceux-ci portent en effet une balise, via un collier ou un bracelet. Reliée au smartphone d’un adulte, elle permet de vérifier en continu que tout va bien !

La domotique… et la filtration de l’eau

Toute piscine a besoin, régulièrement, de faire fonctionner sa filtration, pour assurer une qualité de l’eau satisfaisante. Or, si les programmateurs analogiques existent, ils ne sont pas précis : ils doivent être reprogrammés régulièrement, directement dans le local piscine, ils peuvent entraîner des erreurs de filtration (trop ou pas assez, avec ce que cela implique en termes de risques sanitaires ou de consommation d’énergie)…

C’est pourquoi des entreprises se sont données pour mission de connecter le système de filtration aux smartphones des utilisateurs. Il est ainsi facile de programmer, en quelques secondes, les horaires de fonctionnement, et de vérifier que tout est en ordre !

La domotique et… l’éclairage à distance

Une application très esthétique de la piscine connectée, mais pas seulement. Aujourd’hui, des solutions techniques et des applications mobiles existent pour permettre aux utilisateurs de contrôler à distance l’éclairage du bassin. Pratique pour changer d’ambiance, par exemple pour les piscines équipées de LEDs, mais aussi pour éteindre ou allumer un bassin à distance, voire pour programmer l’allumage à partir de certaines heures du soir et jusqu’à un moment précis de la nuit.

La domotique et… la gestion du niveau de l’eau

Nous ne vous l’apprendrons pas : une piscine, c’est un équilibre fragile, notamment en ce qui concerne le niveau de l’eau. Si le niveau de l’eau baisse, de l’air peut entrer dans les skimmers, et finir par désamorcer la pompe de filtration. Avec la piscine connectée, plus de souci : l’utilisateur est alerté dès que le niveau change, et peut agir en conséquence directement depuis son smartphone !

Vous souhaitez en savoir plus sur les technologies présentées dans cet article ? Rendez-vous au salon Piscine Global, du 15 au 18 novembre à Lyon, et plus particulièrement Piscine Innovations. N’oubliez pas de demander votre badge professionnel !

Envie de découvrir les nouveautés de Piscine Innovations ?

call-to-action-cliquez-ici

1 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE