Du nouveau du côté des pompes écologiques

pompes piscine

COP21, prises de conscience et essor du bio : l’écologie est aujourd’hui bien plus qu’une tendance, et le secteur de la piscine n’y échappe pas. Les consommateurs recherchent désormais un service efficient et écologique plutôt que des prix cassés, car ils savent que sur le long terme, ils feront une bonne action pour la planète et pour leur porte-monnaie.

La pompe de filtration est le poumon de la piscine : c’est à travers elle que l’eau circule et se débarrasse de ses impuretés et de ses particules polluantes. Il en existe plusieurs sortes, et certaines peuvent se révéler très énergivores. Pour choisir la pompe la plus adaptée et en réduire les coûts il existe différentes possibilités, notamment écologiques.

Pompes : plusieurs alternatives

Il existe trois systèmes majeurs de pompes. Les pompes centrifuges tout d’abord, qui présentent l’avantage d’être peu coûteuses et moins encombrantes que leurs consoeurs. Elles utilisent la force centrifuge et un mouvement de rotation pour aspirer l’eau du bassin et la renvoyer ensuite. Viennent ensuite les pompes immergées très prisées des adeptes de piscines naturelles : elles permettent entre autres de puiser dans les réservoirs d’eau de pluie et de créer des mouvements d’oxygénation. Par ailleurs, elle sont enterrées pour éviter tout souci d’esthétisme. Enfin les pompes auto-amorçantes sont celles que l’on retrouve le plus souvent dans le secteur des piscines privées.

Bien choisir sa pompe

Pour choisir une pompe adaptée à votre piscine, il faut avant tout évaluer son débit et sa puissance en fonction du volume d’eau, de la distance séparant la pompe et la piscine, etc. Mais en plus de ces calculs, il faut penser à l’impact qu’aura cette pompe sur son environnement. La nuisance sonore peut par exemple se révéler contraignante si les habitations sont proches. Il est également nécessaire de garder un œil sur la consommation électrique de l’appareil pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur les factures ! Certaines pompes, si elles sont mal paramétrées ou trop gourmandes en énergie, peuvent se transformer en véritables gouffres financiers.

Une alternative écologique : la pompe à énergie solaire

Parmi les pompes écologiques, la pompe à énergie solaire est celle qui fait le plus d’émules. Elle fonctionne de la même manière qu’une pompe standard, à ceci près qu’elle est reliée à des panneaux photovoltaïques. Elle présente de nombreux avantages : un fonctionnement quasi-silencieux, une durée de vie supérieure à une pompe standard… et bien sûr, une économie d’énergie conséquente ! Elle fonctionne en toute autonomie et ne génère donc pas de frais sur la facture d’électricité du consommateur. L’installation d’un tel système est un réel investissement (les propriétaires devront compter entre 2000 et 3000 €, et à cela s’ajoute le coût des panneaux photovoltaïques) mais qui est vite amorti.

Avec l’achat de produits d’entretien tels que le brome ou le chlore, la facture énergétique de la pompe est un des grands pôles de dépense pour les propriétaires. Dans un contexte où les préoccupations environnementales se font de plus en plus vives, les pompes écologiques sont des solutions économiques et respectueuses de la nature – pour une piscine plus « verte », et toujours aussi bleue.

AJOUTER UN COMMENTAIRE